entretien

Entretien pompe à chaleur

Le meilleur moyen d'assurer la pérennité d'un système de chauffage, surtout quand il s'agit d'un appareil efficace et rentable, c'est de souscrire à un contrat d'entretien pour sa pompe à chaleur (PAC).  " Maintenance et entretien, une affaire de spécialistes ", selon l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (Ademe). Seuls des professionnels sont en mesure d'évaluer le bon état de l'appareil.

Devis gratuit pour une pompe à chaleur

Maintenance de sa pompe à chaleur

Pour éviter la détérioration et s'assurer du bon fonctionnement de la pompe à chaleur, Durable.com vous conseille de recourir annuellement aux services d'un technicien qualifié. Ne croyez pas qu'une PAC, en dépit de tous ses avantages, ne subisse pas aussi les méfaits de l'usure. Le contrôle annuel vise donc à assurer le nettoyage de la pompe à chaleur, tout en révisant ses réglages.

Méfiez-vous des inspections ! Conformément à un décret du 30 juin 1998, renforcé en mars 2010, tout matériel utilisant des fluides frigorigènes doit faire l'objet d'une maintenance régulière. À ce titre, l'administration impose une vérification annuelle de l'étanchéité des pompes à chaleur. Tout réfractaire à l'entretien de sa PAC pourrait se voir sanctionné par une amende maximum de 7 000 euros.

Le contrôle annuel de la pompe à chaleur permet ainsi :

  • De maintenir les performances techniques au meilleur niveau
  • D'éviter l'écoulement nocif du fluide frigorigène
  • D'allonger la durée de vie du dispositif thermodynamique

Les gestes courants d'entretien

Comme le souligne l'Ademe dans son guide pratique, la PAC est " une installation robuste, mais à entretenir ". En ce qui concerne les appareils aérothermiques (pompes à chaleur air/air et air/eau), leur entretien suppose des gestes simples et vigilants. Par exemple, pour permettre à l'air de se déplacer librement autour de l'unité extérieure, surveillez bien que rien ne bloque sa circulation (brindilles, feuilles, sacs plastiques., etc.). Il vous faut également dépoussiérer régulièrement les bouches d'insufflation et les unités à détente directe.

En revanche, l'entretien des pompes à chaleur géothermiques (PAC eau/eau et sol/eau) n'implique aucun soin particulier de la part du propriétaire. Il lui faut simplement veiller à ce que l'entretien du compresseur de sa pompe à chaleur, qui sert à comprimer le gaz frigorigène, est bien réalisé lors du contrôle annuel.

À quel prix ?

Vous l'aurez compris, on ne peut assurer soi-même l'entretien d'une pompe à chaleur, sans faire appel à un technicien qualifié. Dans la plupart des cas, le vendeur/installateur de pompes à chaleur vous propose de souscrire à un contrat d'entretien comprenant un contrôle annuel qui oscille entre 130 et 200 euros.

Après l'achat et l'installation d'une PAC, la souscription à un contrat d'entretien est donc la dernière étape pour profiter durablement d'un chauffage bon marché.

Annonces idlead
A découvrir

Monophasé

Monophasé

L'une des principales questions à se poser au moment du choix d'une pompe à...

Triphasé

Triphasé

Dans une logique d'optimisation financière et écologique de votre consommation...

Fluide frigorigène

Fluide frigorigène

Le fluide frigorigène d’une pompe à chaleur est l’élément chimique qui...

Compresseur

Compresseur

Comme son nom l’indique, le compresseur d’une pompe à chaleur est l’organe...

Annonces idlead